Image collection header

Jean Benoît Désiré Cochet, dit abbé Cochet MAN
Jean Benoît Désiré Cochet, dit abbé Cochet
Grand donateur

Jean Benoît Désiré Cochet, dit abbé Cochet

Du prêtre de province...

 

En 1830, les restes d'une villa gallo-romaine sont découverts à Etretat et l'intéressent particulièrement. Ils sont à l'origine de son premier mémoire d'archéologie (1834) qu'il envoie à l'Académie de Rouen. Il est nommé membre de la Commission des antiquités de la Seine-Inférieure. En 1836, il est ordonné prêtre et nommé vicaire à Saint-François-du-Havre. En 1842, il est reçu à l'Académie de Rouen. Entre 1844 et 1845, il publie les Eglises de l'arrondissement du Havre

 

...à un archéologue reconnu

 

Une névrose générale l'empêche ensuite d'assurer certaines fonctions et il ne se consacre dès lors qu'à la fouille. Il fait restaurer les églises normandes et voyage à l'étranger pour visiter des musées et rencontrer des savants. En 1849, il est nommé inspecteur des Monuments historiques et permet le sauvetage de nombreux monuments. Il entreprend une fouille à Etretat (1855) et au château Gaillard quelques années plus tard. En 1864, il est élu membre correspondant de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres et nommé conservateur du Musée des Antiquités de Rouen trois ans après. Archéologue amateur et provincial, l'abbé Cochet a largement contribué à l'essor de l'archéologie nationale. Il a également collaboré à la Commission de topographie des Gaules. 

 

Pour aller plus loin :

- Bibliographie :

GRAN-AYMERICH E., Naissance de l’archéologie moderne 1798-1945, Paris, CNRS Editions, 1998.

GRAN-AYMERICH E., Dictionnaire biographique d’archéologie 1798-1945, Paris, CNRS Editions, 2001.

Autres collections

François 1er - Portrait

Les grandes figures du château

Media Name: doc_2004_20-2000pix.jpg
3 périodes clés

Objets documentaires