ODM - Plaque du grésil
Voir toutes les actualités

Une plaque en terre cuite

MAN/RMNGP - Hervé Lewandowski

Objet du mois de septembre 2019

Le Christ de Grésin

 

La refonte de la vitrine consacrée à l’univers religieux du début du Moyen Âge est l’occasion pour le musée d’Archéologie nationale de remettre à l’honneur l’une de ses pièces à la fois les plus intéressantes et les plus déroutantes : une plaque en terre cuite provenant de la commune du Broc, dans le Puy-de-Dôme.
o_Plaque_Grésin_pma.jpg

Une découverte ancienne

Contrairement à ce que rapportent différents témoignages et publications anciennes, la plaque aurait été découverte avant 1830, pas exactement à Grésin, comme on a pris l’habitude de le dire, mais sur un territoire proche, celui de Blanède. Ces lieux appartiennent tous deux à la commune du Broc, non loin d’Issoire. C’est Jacques-Antoine Dulaure (1755-1835) archéologue, historien et homme politique, qui, le premier, relate la mise au jour de ce curieux artefact. Il explique que cette « tuile » formait, avec une vingtaine d’autres, le revêtement d’un tombeau. L’objet serait ensuite successivement passé entre les mains de Maurice Girot, sous-préfet d’Issoire, Pierre-Pardoux Mathieu, membre de l’Académie des Sciences, Belles-Lettres et Arts de Clermont-Ferrand, et de Gustave Grange, antiquaire et collectionneur clermontois. Elle est finalement cédée au musée des Antiquités nationales par son petit-fils, Louis Grange, en 1952.

c_visuel_odm-2019-09-panneau.jpg

 

Pour en savoir plus :

Téléchargez le panneau de présentation de l'objet (pdf)


Ce mois-ci l'objet est visible dans les collections du premier Moyen Âge

Consultez le plan du musée

Retrouvez tous les objets du mois

À la recherche d'Alésia
Samedi 23 janvier 2021 à 14h30
Objet du mois
Une flûte de pan factice

Objet du mois de juin 2019