Le donjon après restauration
Voir toutes les actualités

Restauration du chateau

Le clocheton et le campanile

Media Name: chat_13_museologie_campanile.jpg

photo_cloche_avtrestauweb_0.jpg

Ce clocheton, qui a remplacé au XVIIsiècle la construction antérieure, n’avait pas connu de restauration d’envergure depuis sa construction. Formé d’un fût en pierre maçonnée, surmonté d’un campanile structuré en charpente recouverte de plomb, exposé depuis plus de trois siècles aux intempéries, son état sanitaire exigeait une intervention.

Les cloches des heures et des demies ont été réalisées par Florentin Le Guay en 1681, lesquels fondeurs de cloches étaient qualifiés de « plus habiles fondeurs de Paris ».


Ces deux cloches, pesant respectivement 1800 kg et 350 kg sont dédiées au roi Louis XIV.
La cloche des quarts a été refondue par Auguste Hildebrand en 1864. Elle est dédiée à l’empereur Napoléon III.

Chacune des cloches possède un marteau de tintement du XVIIe siècle.

Par ailleurs, les cloches ont été exposées au Musée d’Archéologie nationale et Domaine national de Saint-Germain-en-Laye après nettoyage, afin que  le public puisse les admirer de près.

Une importante opération de communication a été réalisée à l’occasion de la réception du chantier, avec le soutien de la Ville de Saint-Germain-en-Laye, réunissant plusieurs centaines d’habitants de la région.

 

Un musée dans un château
11h, 14h ou 15h - 1h30 - A partir de 13 ans
Objet du mois
Une tête de divinité féminine

Objet du mois de juin 2024