La lampe de la grotte de La Mouthe
Voir toutes les actualités

La lampe de la grotte de La Mouthe

Objet du mois de septembre 2023

Et la lumière fut !

 

Origine : grotte de La Mouthe, Les Eyzies-de-Tayac, Dordogne

Date : Magdalénien, entre – 20 500 et – 13 000 ans environ

Matière : pierre, grès rouge

Technique : façonnage, gravure

Dimensions : longueur 17,1 cm ; largeur 12,0 cm ; épaisseur 4,5 cm

Lampe de la grotte de La Mouthe
Dos de la lampe de La Mouthe, présentant des gravures

En 1960, lorsque la magnifique lampe de Lascaux, aujourd’hui exposée au musée national de Préhistoire, aux Eyzies-de-Tayac, est mise au jour, les brûloirs préhistoriques sont connus depuis longtemps. C’est la découverte de la lampe de La Mouthe, 60 ans plus tôt, qui avait prouvé l’existence de l’éclairage au Paléolithique et… contribué à la reconnaissance de l’art pariétal.
 

Le 29 août 1899, Émile Rivière recueille dans la grotte de La Mouthe, dans un foyer magdalénien (entre – 20 500 et – 13 000 ans environ), une lampe façonnée dans du grès rouge et gravée d’une tête de bouquetin.

La pièce est fracturée par un malencontreux coup de pioche pendant la fouille, mais les fragments sont presque tous ramassés et rassemblés.

La lampe de La Mouthe, façonnée dans du grès rouge, mesure environ dix-sept centimètres de long pour douze de large. Elle est constituée d’un godet circulaire, de près de dix centimètres de diamètre et deux centimètres et demi de profondeur, et d’un manche triangulaire, relativement trapu. Sur sa face externe, légèrement convexe, est gravée une tête de bouquetin, vue de profil gauche. Le style est plutôt naturaliste.

Le brûloir de La Mouthe est la première lampe à graisse paléolithique reconnue officiellement comme telle.

/agenda/evenement/lanterne-dautomne Atelier proposé en lien avec l'exposition
Les Z'animaux de la Préhistoire !
Les mercredis et vacances scolaires à 10h30 - 1h - De 3 à 5 ans
Objet du mois
Un chapeau d'essieu recouvert de tissus

Objet du mois d'avril 2024