Image collection header

Louis Laurent Gabriel de Mortillet
Louis Laurent Gabriel de Mortillet
Personnage du musée

Louis Laurent Gabriel de Mortillet

Pour son engagement socialiste lors de la révolution de 1848, Louis-Napoléon Bonaparte le contraint à l'exil en 1849. C'est durant ces années qu'il s'initie à la Préhistoire dont il deviendra l'une des figures dominantes. Il se rend en Savoie, en Suisse et en Italie où il participe à l'exploration des lacs lombards et découvre le premier site néolithique italien à Isolino en 1863. En 1864, il crée la revue les Matériaux pour l'histoire positive et philosophique de l'homme qui deviendra Matériaux pour l'histoire naturelle et primitive de l'homme et publie les premiers articles fondateurs consacrés à la Préhistoire.

De retour en France, il organise la section préhistorique de l'histoire du travail à l'Exposition universelle de Paris en 1867.

 

Gabriel de Mortillet au Musée des Antiquités celtiques et gallo-romaines

 

Le 1er février 1868, il entre au Musée des Antiquités celtiques et gauloises comme attaché pour organiser le musée, les salles et classer les collections, notamment celles consacrées à son domaine. 

Innovateur, il établit le premier système de référence de la Préhistoire française, sur des données archéologiques, typologiques et non plus sur des données paléontologiques. Un conflit très vif, et durable, l'oppose alors à Alexandre Bertrand, le directeur du musée, qui ne reconnaît pas toutes ses théories. 

Il s'intéresse aux découvertes faites par l'abbé Giani dans la région de Golasecca (Lombardie, Italie) et convainc Alexandre Bertrand de réévaluer ces découvertes à l'aune des trouvailles effectuées depuis dans la Marne, en Bourgogne et en Franche-Comté. Il effectue des voyages sur place, réussit à acquérir une partie de la collection Giani pour le Musée des Antiquités celtiques et gallo-romaines et contribue ainsi à définir certains critères caractéristiques de la Protohistoire européenne. 

Auteur d'une dizaine d'ouvrages et de centaines de publications sur la géologie et la Préhistoire, rédacteur en chef de revues, Gabriel de Mortillet a contribué à la création des congrès internationaux d'anthropologie et de préhistoire, dans lesquels se retrouvaient tous les savants afin de confronter leurs découvertes. 

Personnage attachant mais aussi irritant par son caractère intransigeant, ses positions violemment anticléricales ont provoqué d'innombrables polémiques qui l'ont conduit à choisir de privilégier ses engagements politiques aux dépens de ses activités scientifiques. 

En 1882, après 17 ans au service du musée, dans lequel il a fait entrer de nombreuses séries de référence, il quitte son poste. Il est alors élu maire de Saint-Germain-en-Laye, où il mène une intense politique de laïcisation avant de devenir député de Seine-et-Oise entre 1885 et 1889. 

Gabriel de Mortillet, qui a déployé une inépuisable activité scientifique, disait, en parlant du musée :

"C'est une oeuvre qui restera comme une des gloires de notre pays et de notre époque..." 

 

Pour aller plus loin : 

- Liens :

http://www.inha.fr/fr/ressources/publications/publications-numeriques/d…

 

Autres collections

Media Name: o_dame de Brassempouy_paléolithique.jpg
7 périodes clés

Les collections archéologiques

Media Name: doc_2004_20-2000pix.jpg
3 périodes clés

Objets documentaires