Vases en pierre

Vases en pierre

Vases en pierre

L'Archéologie comparée
Partager
Origine et date: 
5000-3500 av. J.-C.
Haute Egypte
Artiste(s): 

Les artisans de l’Égypte prédynastique montrent une très grande et très précoce maîtrise de la fabrication d’objets en pierre. À des époques aussi lointaines que le Badarien (5000-3900 av. J.-C.) ou celle de Nagada I (3900-3500 av. J.-C.) en Haute-Egypte, des vases en pierre tendre ou dure font déjà partie de la panoplie funéraire.

Ceux-ci sont vraisemblablement considérés comme des dépôts de grand prix, au regard de l’investissement en terme d’effort et de temps passé pour l’extraction du matériau brut et sa transformation.

Selon un procédé métonymique fréquent dans la langue égyptienne ancienne, la production d’objets en pierre est tellement importante que l’image du foret finit par représenter au cours de la IIIe dynastie, le mot et l’idée de « création » et d’ « artisanat ».

Les travaux de recherche, entrepris depuis une vingtaine d’années, ont permis la reconnaissance des gisements de roches exploitables, l’identification des procédés de fabrication et l’établissement d’une typologie à partir des formes connues à ce jour.

Le musée d’Archéologie nationale a récemment eu la chance d’acquérir sur le marché de l’art trois de ces vases en pierre dure qui enrichissent substantiellement l’un des principaux pans de sa collection d’archéologie extra-nationale.

 

Pour en savoir plus, consultez la présentation dans le cadre de l'objet du mois

Retrouvez l'objet dans la revue Archéologia n° 563 - Mars 2018