Image collection header

Les collections archéologiques

L'âge du Bronze
Dalle gravée de Saint Bélec MAN/Valorie Gô
Dalle gravée de Saint Bélec
Dalle gravée de Saint Bélec
Dalle gravée de Saint Bélec
Dalle gravée de Saint Bélec
Dalle gravée de Saint Bélec
Dalle gravée de Saint Bélec
Dalle gravée de Saint Bélec
Dalle gravée de Saint Bélec
--

Dalle gravée de Saint Bélec

"Décrire ce curieux monument avec ses cupules, ses cercles et ses diverses figurations gravées...est chose difficile...Ne nous laissons pas égarer par la fantaisie, laissant le soin à un Champollion, qui se trouvera peut-être un jour, de nous en donner la lecture. » Paul Du Châtellier (1901) Bulletin archéologique du Finistère, tome XXVIII, p. 3-7

La dalle gravée de Saint-Bélec a été découverte par Paul du Chatellier en 1900 dans un grand tumulus daté de l’Âge du Bronze ancien (1900-1600 avant notre ère) situé sur une des collines de Coadri près de Leuhan, dans le Finistère.

Une quinzaine d’ouvriers ont été nécessaires à l’époque pour déplacer cette lourde dalle en schiste hors du tumulus où elle avait été utilisée pour former la paroi ouest d’un grand coffre funéraire. Transportée jusqu’à la résidence des Du Châtellier dans le château de Kernuz à Pont-L’Abbé, elle est ensuite rachetée par le musée d’Archéologie nationale où elle a d’abord été entreposée dans les douves puis dans les caves du Château de Saint-Germain-en-Laye.  Elle est conservée dans les collections du musée depuis 1924.
 

UNE CARTE TOPOGRAPHIQUE EN PLAN

En 2014 et 2017 la dalle de Saint-Bélec a pu faire l’objet de plusieurs scans 3D réalisés par l’équipe de Clément Nicolas et d’Yvan Pailler (ArMeRIE, CNRS, Inrap, DIGISCAN3D) suivant la méthodologie développée par Serge Cassen et Guillaume Robin à Gavrinis. Un article paru récemment dans le bulletin de la Société préhistorique française (tome 118, numéro 1, janvier-mars 2021, p. 99-146) présente les résultats de l’analyse morphologique, technologique et chronologique des gravures réalisées par incisions et piquetage.

Ils s’organisent en une composition relativement homogène interprétée comme une possible carte territoriale dont les motifs répétés de formes circulaires, quadrangulaires et de cupules*, joints par des lignes sont autant de repères géographiques et de constructions symboliques. Des comparaisons menées avec d’autres représentations similaires tirées de la préhistoire en Europe et ailleurs dans le monde montrent qu’il pourrait s’agir d’une véritable carte topographique en plan.

L’hypothèse est confortée par les données ethnographiques. Un examen de la surface gravée montre que la topographie de la dalle a été volontairement modifiée pour, semble-t-il, représenter le relief environnant : c’est tout une portion de la vallée de l’Odet qui est reconnaissable, avec notamment les collines de Coadri, les Montagnes Noires et le Massif de Landudal. Plusieurs motifs gravés évoqueraient également diverses structures de l’âge du Bronze ancien, notamment une enceinte, un possible système parcellaire, des tumuli, et des routes.

* sur une pierre, petite dépression circulaire d’origine anthropique

UNE SOCIETE FORTEMENT HIERARCHISEE

La dalle de Saint-Bélec, brisée et réutilisée en pierre de coffrage, sous un tumulus de l’âge du Bronze ancien est ainsi, peut-être, une carte représentant le territoire autrefois contrôlé par à un de ces puissants princes des débuts de l’âge du Bronze. A sa manière, elle est le témoin d’une société fortement hiérarchisée, menée par une petite élite guerrière, plutôt masculine, qui impose son emprise sur un territoire.

On connaît quelques représentants de cette caste : ils se font inhumer sous de grands tumulus, dans des sépultures généralement aménagées; ils sont le plus souvent accompagnés d’un riche mobilier funéraire, composé pour l’essentiel d’attributs guerriers (des poignards de bronze, des pointes de flèche en silex), et parfois d’objets en or.

Le musée d’Archéologie nationale a la chance de conserver des ensembles prestigieux datant de cette période comme les sépultures sous tumulus de la Motta, à Lanion dans les Côtes-d’Armor (MAN 86175 et suivants) et de Lothéa à Carnoët dans le Finistère (MAN 30489 et suivants).

En savoir plus

La carte et le territoire : la dalle gravée du Bronze ancien de Saint-Bélec (Leuhan, Finistère). Bulletin de la société préhistorique de France, 04-2021, tome 118, 1, p. 99-146 - C. NICOLAS, Y. PAILLER, P. STEPHAN, J. PIERSON, L. AUBRY, B. LE GALL, B. LE GALL, V. LACOMBE, J. ROLET

Other collections

L'application ArchéoMAN
periods

The archaeological collections

Bandeau collections documentaires
periods

Documentary objects