Visiter le musée
Voir toutes les actualités

Le mystère des cubistes gaulois de Paris

MAN/Valorie Gô

Objet du mois de juillet 2020

Une tombe à char gauloise à Paris

En 1907, un antiquaire parisien a confié au Musée gallo-romain (aujourd’hui musée d’Archéologie nationale) un lot exceptionnel d’objets en bronze et en fer qu’il avait achetés à un particulier. Il s’agissait de pièces typiques d’éléments de char gaulois, trouvées en plein Paris, d’un style flamboyant encore inconnu.

La clavette, détail.
La clavette, détail. Copyright MAN/Valorie Gô

 

Pourtant, le reste des objets était parfaitement cohérent. On reconnaissait en particulier des fragments de bande de roulement en fer, qui recouvraient à l’origine le pourtour de la jante de roues en bois ; elles indiquaient que l’on avait affaire à un char de guerre gaulois à deux roues, d’un type connu à plusieurs dizaines d’exemplaires en Europe. Les archéologues du musée identifiaient d’autres pièces typiques, comme une clavette en bronze, dont la tige en fer avait été mangée par la corrosion, et qui permettait de fixer la roue sur le moyeu. On voyait enfin des « anneaux passe-guide » en bronze : ces éléments étaient fixés sur le joug en bois placé sur l’encolure des deux chevaux, qui tractaient le char, et servaient à conduire les rênes du conducteur jusqu’à la bouche des animaux.

 

 

Pour en savoir plus :

Téléchargez le panneau de présentation de l'objet (pdf)

Objet visible dans les collections gauloises

Consultez le plan du musée


Retrouvez tous les objets du mois

 

 

D'alésia à Rome. L'aventure archéologique de Napoléon III
Les lundis, jeudis et vendredis à 14h30 - 1h30 - A partir de 13 ans
Objet du mois
Deux manuscrits indiens sur feuilles de palme

Objet du mois de juin 2020