Toutes les actualités

Henri II. Renaissance à Saint-Germain-en-Laye

Exposition

Henri II. Renaissance à Saint-Germain-en-Laye

Henri II. Renaissance à Saint-Germain-en-Laye

Publié le 11 Janvier 2019
Du 31 mars au 14 juillet 2019

2019, une année résolument Renaissance

 

Au Musée d’Archéologie nationale, le début d’année 2019 entrera en résonnance avec la période de la Renaissance. Organisant sa prochaine exposition autour du règne d’Henri II, le musée complètera son offre en matière de collections archéologiques par une plongée dans l’histoire de ses murs et des personnalités qui y ont vécu.

Cinq cents ans se sont presque écoulés depuis la naissance du futur roi Henri II à Saint-Germain-en-Laye le 31 mars 1519, la mort de Léonard de Vinci le 2 mai à Amboise et l’ouverture officielle du chantier du château de Chambord actée par les lettres royales datant du 6 septembre.

Fils et successeur de François Ier, Henri II est aujourd’hui bien moins connu que son père, que son épouse Catherine de Médicis ou même que certains de ses enfants comme sa fille Marguerite, passée à la postérité sous le nom de "reine Margot". À l’occasion du 500ème anniversaire de sa naissance, le Musée d’Archéologie nationale le mettra donc à l’honneur en lui dédiant pour la première fois une grande exposition.

 

Une centaine d’œuvres présentées, aussi inédites qu’exceptionnelles

Organisée à l’intérieur du château de Saint-Germain-en-Laye, qui fut la principale résidence d’Henri II, l’exposition présentera notamment différents aspects de la vie du souverain dans cette demeure royale à travers une centaine d’œuvres prêtées par de nombreuses institutions nationales et internationales. C’est le cas de ces deux exceptionnels portraits en pied en grandeur nature d'Henri II et de Catherine de Médicis, conservés au Palazzo Pitti de Florence depuis le XVIème siècle, qui seront ici présentés.

Portraits peints, dessinés ou émaillés permettront ainsi de découvrir les principaux membres de l’entourage du souverain, ses enfants, mais aussi l’auteur du fameux coup de Jarnac. Les espaces de la résidence et les différents aménagements qu’y fit réaliser le monarque seront évoqués par des gravures, des éléments de décor ou encore d’exceptionnelles broderies et pièces de verrerie. Représentations du roi en majesté et objets liés à l’exercice du pouvoir retraceront enfin les activités liées au gouvernement de la France, tandis que d’importantes armes ayant appartenu au souverain rappelleront la préparation de grandes opérations militaires.

 

Exposition du 31 mars au 14 juillet 2019

 

Communiqué de presse

 

Renseignements au service du développement culturel et des publics

au 01 34 51 65 36 ou sur reservation@musee-archeologienationale.fr