Bandeau ODM dec 2016

Deux trésors gaulois retrouvés

Trésors de la Résistance gauloise ?

image-rmngp.jpg

 

Les statères rédones à la tête barbue appartiennent à des émissions monétaires datées de la première moitié du Ier s. av. J.-C. Celles-ci sont présentes dans une série d’importants trésors monétaires gaulois, que l’on trouve concentrés dans l’est de la Bretagne actuelle et, au-delà, jusque dans l’île de Jersey. Le trésor de Saint-Jacques-de-la-Lande aurait comporté environ 2000 monnaies. Des enfouissements particulièrement importants ont été découverts autrefois à Amanlis (Ille-et-Vilaine), et plus récemment à Trébry (Côtes-d’Armor), où 1756 statères de billon avaient été déposés dans un vase en céramique enfoui dans le sol, ainsi qu’à Saint-Aubin-du-Pavail (Ille-et-Vilaine), où un ensemble de plus de 1000 statères a été mis au jour. Les dépôts les plus considérables sont ceux de l’île de Jersey, qui a fourni deux trésors contenant chacun plus de 10000 monnaies des peuples de l’ouest de la Gaule.

De tels enfouissements, qui semblent plus ou moins contemporains, paraissent correspondre à des encaisses d’argent, mises provisoirement en sécurité face à des dangers imminents. Seuls des groupes sociaux dominants – si ce n’est les pouvoirs politiques eux-mêmes – ont pu mobiliser de telles masses de numéraire ; aussi, il est tentant de rapprocher la distribution géographique de ces trésors monétaires surdimensionnés de l’itinéraire suivi par les troupes romaines lors de la campagne de 56 av. J.-C. menée contre les peuples gaulois de l’Ouest.

Pour écraser le soulèvement de l’Armorique, César lance en effet une expédition navale contre les Vénètes, puissance maritime établie dans le golfe du Morbihan, tandis que son légat Quintus Titurius Sabinus est envoyé soumettre les peuples de l’est de la Bretagne actuelle. Celui-ci part de la région d’Angers à la tête de trois légions, avec pour objectif final le peuple des Unelles, qui contrôlent l’actuelle Normandie. Les trésors de monnaies gauloises du type de celui de Saint-Jacques-de-la-Lande jalonneraient-ils alors le reflux des armées gauloises en déroute devant l’avancée irrépressible des légions romaines ?

 

Retour à la page de présentation

Je suis un petit Gaulois
Les mercredis et vacances scolaires à 10h15 - 1h - 5/7 ans
colloque, journée d'étude
Archéologie au féminin

Vendredi 08 mars 2024 de 10h à 17h