Image collection header

Les grandes figures du musée

Archéologues et personnages importants
Henry Adrien Prévost de Longpérier RMN-GP/musée du Louvre, département des Arts graphiques
Henry Adrien Prévost de Longpérier
Mégalithe

Henry Adrien Prévost de Longpérier

Un début de carrière prometteur

Homme d’une immense érudition, Adrien de Longpérier commence sa carrière au Cabinet des médailles de la Bibliothèque royale. En 1847, il est nommé au musée du Louvre, où, pendant plus de vingt ans, il déploie une immense activité, créant des musées, américain et assyrien. Conservateur des Antiques, il classe les sculptures, organise une salle des bronzes, etc. Longpérier est l’auteur d’innombrables études courtes, mais de peu de synthèses, et le surintendant des Beaux-Arts, É. de Nieuwerkerke, dont il dépend, lui reproche de ne pas rédiger inventaires et catalogues. Ce prétexte motive son renvoi, en 1870, et il démissionne.

Son rôle dans la création du musée des Antiquités celtiques et gallo-romaines

Le premier conservateur du musée de Saint-Germain, Claude Rossignol, est placé de 1862 à 1867 sous les ordres de Longpérier. D’esprit ouvert, mais réservé sur les questions de l’ancienneté de l’homme, il avait toutefois, à partir de 1851, créé au musée du Louvre l’embryon de collections d’antiquités nationales. Il participe aussi aux travaux de la Commission de création du musée des Antiquités celtiques et gallo-romaines de Saint-Germain-en-Laye aux côtés d’A. Bertrand, É. Lartet, F. de Saulcy et J. Boucher de Perthes.

 

Pour aller plus loin :

- Bibliographie :

GRAN-AYMERICH E., Dictionnaire biographique d’archéologie 1798-1945, Paris, CNRS Editions, 2001.

- Liens :

http://www.inha.fr/fr/ressources/publications/publications-numeriques/dictionnaire-critique-des-historiens-de-l-art/longperier-adrien-de.html

 

Autres collections

L'application ArchéoMAN
8 périodes clés

Les collections archéologiques

François 1er - Portrait

Les grandes figures du château