Toutes les actualités

L'épée de Conan

Objet du mois de décembre 2019

L'épée de Conan

L'épée de Conan

Epée cérémonielle - Vers 1300-1500 av J.-C. - Plougrescant
Publié le 04 Décembre 2019
Chaque mois un objet remarquable des collections du MAN est mis en évidence.

On a retrouvé l’épée de Conan !

ou quand les hommes fabriquaient des épées pour ne pas s’en servir

 

Cette grande lame en bronze de 66,5 cm de long, large par endroits de plus de 17 cm, qui pèse plus de 2 kg, est une arme singulière : elle ne possède pas de poignée. Non parce qu’elle l’a perdue, mais bien parce qu’elle n’a jamais été conçue pour en posséder une. Elle n’est pas et n’a jamais été fonctionnelle.

L’épée est une innovation de l’âge du Bronze. Une pure création des premiers métallurgistes qui s’inspirent du poignard pour concevoir une arme, dont la finalité est de blesser ou même de tuer l’adversaire. Par bien des aspects, l’épée de Plougrescant ressemble aux autres épées datées du début l’âge du Bronze moyen en Bretagne. Elle est plus grande, plus lourde mais, à l’exception de ces quelques différences, elle est conforme au type dit de Tréboul -Saint-Brandan, dont le dépôt éponyme est daté entre 1700 et 1500 avant notre ère.

Ces premières épées, comme celles du type Tréboul-Saint-Brandan, comportent des languettes larges, qui encadrent bien la lame. Elles ne pénètrent pas profondément dans la garde de la poignée dont la fixation est donc assurée par deux à huit rivets. L’épée de Plougrescant reprend les codes formels des épées de l’époque mais elle les transpose dans une version non fonctionnelle.

Epée cérémonielle - Vers 1300-1500 av J.-C. - Plougrescant - MAN7600

 

 

Pour en savoir plus,

Téléchargez le panneau de présentation de l'objet (pdf)


Ce mois-ci l'objet est visible dans la chapelle du château