Un pavement de Masséot

Le musée national de la Renaissance a quarante ans !

 

Le musée d’Archéologie nationale - Domaine national de Saint-Germain-en-Laye les célèbre à ses côtés.

Château de la renaissance (Ecouen) - Pavement de la Galerie Est, Masséot Abaquesne, 1549-1551, faïence.

En 1977, est inauguré au château d’Écouen (Val d’Oise), le musée national de la Renaissance. Créé à partir des collections du musée de Cluny (Paris) postérieures à 1500, ce nouvel établissement a pour vocation de faire connaître et comprendre la civilisation européenne de la fin du XVe siècle au
début du XVIIe siècle.

En 2017, le musée célèbre ses quarante ans et poursuit ses missions de conservation, de diffusion et de médiation autour de l’art et de la société de la Renaissance. Plusieurs musées et monuments nationaux – partenaires de longue date – sont associés à cet anniversaire et présentent temporairement des oeuvres du musée national de la Renaissance afin de relayer en plusieurs endroits ce moment festif.

Entre autre propriétaire des châteaux de Fère-en-Tardenois et de Chantilly, Anne de Montmorency, connétable de François Ier et d’Henri II, entreprend à partir de 1538 la construction d’un château sur les terres du fief historique de sa famille, à Écouen, pour célébrer son accession à la charge la plus importante du royaume. Le programme décoratif qui accompagne cette réalisation architecturale allie cheminées et frises peintes ainsi que des verrières historiées ou héraldiques. S’ajoutent également deux commandes, en 1542 et en 1549, à l’atelier du faïencier rouennais Masséot Abaquesne pour deux grands pavements destinés respectivement à la galerie de Psyché et à la grande galerie de l’aile orientale, aujourd’hui disparue.

 

Téléchargez la fiche de présentation du Pavement de Masséot (pdf)