Toutes les actualités

La Grèce des origines

5 octobre 2014 - 19 janvier 2015 - Prolongation jusqu'au 2 février 2015

La Grèce des origines

La Grèce des origines

Publié le 01 Octobre 2015
Plus de trente ans après l’exposition Mer Egée, Grèce des Îles au Musée du Louvre et 15 ans après l’exposition l’Europe au temps d’Ulysse organisée au Grand Palais, les civilisations millénaires qui ont peuplé la Grèce reviennent sur le devant de la scène. À la fin du XIXe siècle, les archéologues et le public français avaient découvert ces civilisations dans un grand fracas d’images, de motifs, d’or et de couleurs.

Plus de trente ans après l’exposition Mer Egée, Grèce des Îles au Musée du Louvre et 15 ans après l’exposition l’Europe au temps d’Ulysse organisée au Grand Palais, les civilisations millénaires qui ont peuplé la Grèce reviennent sur le devant de la scène.
À la fin du XIXe siècle, les archéologues et le public français avaient découvert ces civilisations dans un grand fracas d’images, de motifs, d’or et de couleurs.

 

La science archéologique comme l’art moderne s’en trouvèrent profondément bouleversés.

L’exposition "La Grèce des origines, entre rêve et archéologie" fait revivre la découverte du passé le plus ancien de la Grèce grâce à des collections de nombreux musées français, de documents d’archives inédits et de photographies d’époque.
Lors de ce voyage dans le temps, vous rencontrerez des personnalités originales : géologues, archéologues et amateurs éclairés, sortes de savants à la Jules Verne.

Après les pionniers, qui parcoururent les Cyclades et permirent, par exemple, la découverte des premiers vestiges sur l’île de Santorin, vous verrez comment deux hommes surdoués et grands rêveurs, Heinrich Schliemann et Arthur Evans, écrivirent une autre histoire de la Grèce, bien antérieure à l’époque classique, en fouillant les sites de Troie en Asie Mineure, Mycènes en Grèce et Cnossos en Crète.

Ces découvertes fabuleuses furent visibles en France grâce à l’exposition d’objets originaux mais aussi de reproductions spectaculaires d’Emile Gilliéron, exceptionnellement présentées à Saint-Germain-en-Laye.

À l’époque, les civilisations de la mer Egée firent la une de la presse et les sites archéologiques de Mycènes et Cnossos devinrent de nouvelles destinations de voyage. Les artistes allèrent y puiser leur inspiration auprès d’un art neuf, vibrant et coloré. Décors de théâtre ou d’opéras, costumes, robes et écharpes célébrées par Marcel Proust vous raconteront cette mode « égéenne » qui s’abattit sur Paris.*

C’était il y a plus de cent ans… et vous vous apercevrez que les archéologues portent actuellement un regard différent sur ces civilisations dites « égéennes » mais que les artistes continuent de s’en inspirer, de la haute couture aux bandes dessinées, en passant par les péplums qui sortent actuellement au cinéma.

The primal Greece :
between dream and archaeology


Η αρχέγονη Ελλάδα :
μεταξύ ονείρου και αρχαιολογίας

 

Textes des panneaux de l'exposition

Enseignants : téléchargez le dossier pédagogique

 

Consultez le dossier de presse

 


 

 

 

 

 

 

Article de présentation de l'exposition
Supplément du Journal Paris 
Match

 

 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

Livret jeu "Agamemnon et le coffre mystérieux"

Une surprise attend les enfants !

 

 

 

 

Autour de l'exposition, jusqu'au 19 janvier

Des visites conférence, exploration, atelier :

• Visite de l’exposition
durée : 1h
Public adulte et adolescent (à partir de 13 ans)

Visite proposée également aux groupes en visite conférence ou en visite libre
Réservation obligatoire au 01 34 51 65 36

• Visite exploration en famille "L'écriture secrète des Mycéniens"
durée : 1h30
Pour les enfants (à partir de 8 ans) et leur famille

 La visite théâtralisée de l’exposition "Un rêve au bout d'une pioche"*
Par la compagnie "La Boîte du souffleur" - laboitedusouffleur.fr
durée : 1h30, à partir de 8 ans
Dimanches 9 novembre, 14 décembre, 11 janvier à 15h30
Tarif : 4,50 €

Communiqué de presse

• Initiation à la granulation : fabrication de granules et soudure*
durée : 1h30, public adulte
Samedis 8 novembre, 13 décembre, 10 janvier à 14h30
Gratuit

*Réservation conseillée au 01 34 51 65 36 - reservation.man@gmx.fr

The primal Greece :
between dream and archaeology

Η αρχέγονη Ελλάδα :
μεταξύ ονείρου και αρχαιολογίας

 

Commissariat : Anaïs Boucher, conservateur en charge des collections d’Archéologie comparée, Musée d’Archéologie nationale.
Commissaires associés : Pascal Darcque, directeur de recherche au CNRS, Hara Procopiou, maître de conférence à Paris I et Zoi Tsirtsoni, chercheuse au CNRS.

Exposition produite par la Réunion des Musées nationaux - Grand Palais.

En partenariat avec le Musée du Louvre, l’École française d’Athènes et France culture

- See more at: http://musee-archeologienationale.fr/evenement/la-grece-des-origines-ent...

The primal Greece :
between dream and archaeology

Η αρχέγονη Ελλάδα :
μεταξύ ονείρου και αρχαιολογίας

 

Commissariat : Anaïs Boucher, conservateur en charge des collections d’Archéologie comparée, Musée d’Archéologie nationale.
Commissaires associés : Pascal Darcque, directeur de recherche au CNRS, Hara Procopiou, maître de conférence à Paris I et Zoi Tsirtsoni, chercheuse au CNRS.

Exposition produite par la Réunion des Musées nationaux - Grand Palais.

En partenariat avec le Musée du Louvre, l’École française d’Athènes et France culture

- See more at: http://musee-archeologienationale.fr/evenement/la-grece-des-origines-ent...
La science archéologique comme l’art moderne s’en trouvèrent profondément bouleversés.
L’exposition "La Grèce des origines, entre rêve et archéologie" vous fera revivre la découverte du passé le plus ancien de la Grèce grâce à des collections de nombreux musées français, de documents d’archives inédits et de photographies d’époque.
Lors de ce voyage dans le temps, vous rencontrerez des personnalités originales : géologues, archéologues et amateurs éclairés, sortes de savants à la Jules Verne.

Après les pionniers, qui parcoururent les Cyclades et permirent, par exemple, la découverte des premiers vestiges sur l’île de Santorin, vous verrez comment deux hommes surdoués et grands rêveurs, Heinrich Schliemann et Arthur Evans, écrivirent une autre histoire de la Grèce, bien antérieure à l’époque classique, en fouillant les sites de Troie en Asie Mineure, Mycènes en Grèce et Cnossos en Crète.

Ces découvertes fabuleuses furent visibles en France grâce à l’exposition d’objets originaux mais aussi de reproductions spectaculaires d’Emile Gilliéron, exceptionnellement présentées à Saint-Germain-en-Laye.

À l’époque, les civilisations de la mer Egée firent la une de la presse et les sites archéologiques de Mycènes et Cnossos devinrent de nouvelles destinations de voyage. Les artistes allèrent y puiser leur inspiration auprès d’un art neuf, vibrant et coloré. Décors de théâtre ou d’opéras, costumes, robes et écharpes célébrées par Marcel Proust vous raconteront cette mode « égéenne » qui s’abattit sur Paris.*

- See more at: http://musee-archeologienationale.fr/evenement/la-grece-des-origines-ent...
La science archéologique comme l’art moderne s’en trouvèrent profondément bouleversés.
L’exposition "La Grèce des origines, entre rêve et archéologie" vous fera revivre la découverte du passé le plus ancien de la Grèce grâce à des collections de nombreux musées français, de documents d’archives inédits et de photographies d’époque.
Lors de ce voyage dans le temps, vous rencontrerez des personnalités originales : géologues, archéologues et amateurs éclairés, sortes de savants à la Jules Verne.

Après les pionniers, qui parcoururent les Cyclades et permirent, par exemple, la découverte des premiers vestiges sur l’île de Santorin, vous verrez comment deux hommes surdoués et grands rêveurs, Heinrich Schliemann et Arthur Evans, écrivirent une autre histoire de la Grèce, bien antérieure à l’époque classique, en fouillant les sites de Troie en Asie Mineure, Mycènes en Grèce et Cnossos en Crète.

Ces découvertes fabuleuses furent visibles en France grâce à l’exposition d’objets originaux mais aussi de reproductions spectaculaires d’Emile Gilliéron, exceptionnellement présentées à Saint-Germain-en-Laye.

À l’époque, les civilisations de la mer Egée firent la une de la presse et les sites archéologiques de Mycènes et Cnossos devinrent de nouvelles destinations de voyage. Les artistes allèrent y puiser leur inspiration auprès d’un art neuf, vibrant et coloré. Décors de théâtre ou d’opéras, costumes, robes et écharpes célébrées par Marcel Proust vous raconteront cette mode « égéenne » qui s’abattit sur Paris.*

- See more at: http://musee-archeologienationale.fr/evenement/la-grece-des-origines-ent...
Plus de trente ans après l’exposition Mer Egée, Grèce des Îles au Musée du Louvre et 15 ans après l’exposition l’Europe au temps d’Ulysse organisée au Grand Palais, les civilisations millénaires qui ont peuplé la Grèce reviennent sur le devant de la scène.
À la fin du XIXe siècle, les archéologues et le public français avaient découvert ces civilisations dans un grand fracas d’images, de motifs, d’or et de couleurs. - See more at: http://musee-archeologienationale.fr/evenement/la-grece-des-origines-ent...

 

 

Commissariat : Anaïs Boucher, conservateur en charge des collections d’Archéologie comparée, Musée d’Archéologie nationale.
Commissaires associés : Pascal Darcque, directeur de recherche au CNRS, Hara Procopiou, maître de conférence à Paris I et Zoi Tsirtsoni, chercheuse au CNRS.

Exposition produite par la Réunion des Musées nationaux - Grand Palais.

En partenariat avec le Musée du Louvre, l’École française d’Athènes et France culture

 

 

 

Avec le soutien de :