Le "Bison se léchant"

Le "Bison se léchant"

Le "Bison se léchant"

Partager
Matière et technique: 
Bois de renne
Origine et date: 
La Madeleine, (Tursac, Dordogne)
Vers 13 000 avant J.-C.
Artiste(s): 

Dimensions :

10,5 cm

La matière ayant « manqué » à l’artiste, celui-ci a été obligé de représenter le bison avec la tête se retournant sur son corps pour se lécher le flanc.

Traitée en léger champlevé (léger relief) cette tête nous est particulièrement vivante. Les pattes sont poilues. L’une d’entre elle est brisée. Cet objet est considéré comme étant peut-être un fragment de propulseur (instrument de chasse muni d’un crochet, permettant d’allonger le bras pour projeter les javelots).

Le bison a disparu de nos contrées. Celui de cette époque est plus proche du bison actuel d’Europe que de celui d’Amérique. Cet animal est souvent représenté en art mobilier et sur les parois des grottes.

L’abri de La Madeleine a été fouillé dès 1863. Il a donné son nom au Magdalénien (18 000 à 10 000 ans avant J.-C.) et livré de nombreux outils et de nombreuses œuvres d’art mobilières caractéristiques de cette civilisation.

Image 2 :
Le front bombé est garni de crins. L’une des cornes est traitée en relief, l’autre en creux. L’œil est grand. De longues stries représentent la crinière.

Image 3 :
Les muqueuses du nez et de la bouche sont séparées de la peau par une ligne en pointillés. La langue sortant de la bouche est indiquée en creux sur le dos.