Le jardin aujourd'hui

Un jardin vraiment remarquable

 

Jouxtant l'ancienne forêt royale, le domaine national de Saint-Germain-en-Laye offre un parcours dans l'histoire des jardins. Par ailleurs, cet espace patrimonial exceptionnel est géré de manière écologique.

 

 

Indissociable du château devenu le Musée d'archéologie nationale, le Domaine national de Saint-Germain-en-Laye offre 70 ha d'espaces préservés qui jouxtent l'ancienne forêt royale. Classé « Jardin remarquable », ce lieu de promenade très apprécié permet d'admirer les jardins à la française dessinés par André Le Nôtre pour Louis XIV ou de flâner dans le Jardin anglais créé au XIXe siècle et abritant plusieurs arbres rares. Le joyau de ces lieux est la Grande Terrasse d'André Le Nôtre, qui offre un superbe panorama sur l'ouest parisien. Le domaine national accueille le public toute l'année et organise régulièrement des manifestations (par exemple, les « Rendez-vous aux jardins ») destinées à le sensibiliser à ce parc classé au titre des monuments historiques depuis 1862.

 

Des jardiniers à la main très verte

Recrutés par concours, sept jardiniers du corps des "métiers d'art" du ministère de la Culture entretiennent et embellissent le domaine national en adoptant une approche écologique. Leur gestion éco-responsable des espaces verts qui leur sont confiés a permis de réduire considérablement l'usage d'intrants (tourbe, insecticides, herbicides, engrais chimiques...). Les jardiniers préfèrent employer, par exemple, le BRF (bois raméal fragmenté), qui permet d'obtenir de meilleurs résultats qu'avec du compost. De même, les abeilles élevées au domaine contribuent à augmenter la floraison. L'utilisation d'arbres sénescents (bois vieux ou mort toujours debout) notamment comme "hôtels à insectes" favorise la biodiversité tout en étant très utile aux jardins. Enfin, prairie fauchée, gestion de nichoires et de mangeoires pour les oiseaux et les insectes font également partie des moyens mis en œuvre par les jardiniers. Le domaine national est donc un véritable laboratoire de gestion écologique des espaces verts.


 

Une porte d'entrée vers la forêt

Les jardins du domaine national constituent une des portes d'entrée vers la vaste et giboyeuse forêt de Saint-Germain-en-Laye. Si aujourd'hui elle représente un lieu de promenade et de détente très fréquenté par les habitants de la région grâce à ses nombreux sentiers et chemins balisés, elle était autrefois l'un des terrains de chasse favoris des rois de France (d'où leur installation à Saint-Germain). Ainsi, François Ier, passionné de vènerie, fait aménager la forêt royale pour la chasse avec des allées cavalières se croisant en étoile, de manière à ce que, placés au centre de ces carrefours, les chasseurs puissent apercevoir le gibier traversant une allée. Ces allées existent toujours, tout comme le pavillon de chasse de la Muette, construit au XVIIIe siècle à l'emplacement d'un premier château bâti par François Ier.


 

Téléchargez le plan du domaine

 

Jardin remarquable

 

Légende des photos

1. Jardins du domaine national aujourd'hui
 
2. Les jardiniers du domaine national produisent 80 000 fleurs par an sous serres.