Anneau passe-guide

Anneau passe-guide

Anneau passe-guide

Parcourir les CollectionsLes Âges du fer
Partager
Matière et technique: 
Bronze
Origine et date: 
Environs de Paris
Fin 3e/début 2e siècles avant notre ère
Artiste(s): 

L’anneau passe-guide était fixé sur le devant du char de guerre à deux roues. Il servait à maintenir en place les rênes de l’attelage, le char étant tiré par deux chevaux. La patte de fixation se trouve à la base. Elle devait être prolongée par une partie en fer, plus large, qui se fixait sur une cavité.


Les détails de chacun de ces trois visages identiques sont faits pour être vus de côté ou de trois-quart, ce qui leur donne cet aspect un peu étrange, comme déformé. La coiffure est indiquée par des stries, à gauche de la tête. Toute une série de reliefs évoquent les détails du visage : le nez, la pommette, la bouche décentrée et en cul de poule. À la base, le relief strié, en goutte d’eau, représente peut-être un collier de barbe ou l’extrémité des cheveux portés longs ?


Cet anneau porte trois visages identiques en relief. Ils sont placés alternativement tête-bêche. Ces visages caricaturés, typique de l’art de cette époque, sont aussi appelés des « masques ». S’agissait-il de personnages de légende ?, de scènes magiques ?, de scènes religieuses ?, de talismans ? Même si la portée sociale de ces représentations est à peu près certaine, leur signification profonde échappe encore aux archéologues.


Le décor s’organise autour de la cavité centrale. De part et d’autre de la patte de fixation se trouvent deux demi-esses à pan coupé terminées par un globule. Les visages sont reliés entre eux par une grande esse en relief. Deux demi-esses affrontées en relief et terminées chacune par un globule s’en détachent.