Figurine néolothhique japonaise

Figurine néolothhique japonaise

Figurine néolothhique japonaise

Partager
Origine et date: 
entre 3 500 et 2 500 avant notre ère environ
Utsunomiya (Japon)
Artiste(s): 

Dénommée d’après un type de décor par impression de cordelette, très répandu dans sa panoplie de vases en terre cuite, la période Jōmon s’étend de 12 000 à 300 avant notre ère environ et comprend six phases successives.

À cette époque (équivalant au Néolithique), les chasseurs-cueilleurs de l’archipel se fixent progressivement dans des villages aux maisons semi-enterrées. Ils continuent de vivre en étroite symbiose avec leur environnement associant forêt tempérée (ressources végétales et animales) et milieu maritime (consommation de coquillages marins).

Cet exemplaire représente un buste féminin plutôt trapu, aux épaules brisées, à la tête traitée « en sifflet », la face plate encadrée de légères protubérances (oreilles ?) et marquée d’incisions sommaires pour indiquer les yeux, le nez et la bouche. Au-dessus des seins sont incisés des motifs en forme de croissant. D’autres lignes incisées se recoupent au revers de la pièce ainsi que sur le dessus aplati de la tête.

 

Pour en savoir plus, consultez la présentation dans le cadre de l'objet du mois

Retrouvez l'objet dans la revue Archéologie n°570, novembre 2018