Radio campus

Le Musée d’Archéologie nationale – Domaine national de Saint-Germain-en-Laye est partenaire de Radio campus Paris et accueille l’émission bimestrielle d’archéologie Les pierres qui roulent.

Pour la troisième année, le Musée d’Archéologie nationale – Domaine national de Saint-Germain-en-Laye, accueille le Pôle sciences de Radio campus Paris. Enregistrée en public, dans la chapelle, cette émission a d’abord vocation à enrichir la représentation de la discipline archéologique sur les ondes radiophoniques. Elle a ensuite pour but d’offrir une programmation de qualité dans un constant souci de médiation scientifique et d’éducation populaire.

À cet effet, elle fera intervenir de jeunes chercheurs, auxquels les médias n’ouvrent pas souvent leurs portes, pour traiter de problèmes transversaux à leurs aires culturelles de spécialités respectives et résonnant directement avec les questionnements de nos sociétés modernes. Une large place sera faite, en outre, au public, qui pourra intervenir au terme des débats.

 

Cette émission aura pour thème : Retour vers le futur : L’archéologie du récent

 

Archéologie, n. f. , nom composé des termes grecs archai (les choses anciennes) et logos (discours, parole sur) ; « Discours sur le passé », « Science des choses anciennes » (Petit Robert).

Mais jusqu’où délimiter l’ancien ? Comment assimiler qu’analyser les artefacts d’un passé proche est, en soi, une étude archéologique ?
Les archéologues se posent aujourd’hui régulièrement cette question, et ce notamment à travers l’étude du traumatisme, comme les traces de la guerre, celles des colonies et de l’esclavage.

S’ajoute à ces notions l’étude des techniques modernes et contemporaines (les mines, les carrières, les pratiques alimentaires, l’industriel), des pratiques religieuses et politiques récentes, ou même encore des modes de vie et des traditions populaires.

Enfin, arts, anthropologies et archéologies contemporaines s’imbriquent parfois pour faire naître des projets expérimentaux laissant, eux aussi, leur trace : du Déjeuner sous l’herbe de l’artiste Daniel Spoerri, enfoui en 1983 et exhumé en 2010, au travail de Mark Dion en 1999 exposant des objets retrouvés au fond de la Tamise, jusqu’à la fouille expérimentale de Gambais dirigée actuellement par Olivier Weller, s’intéressant au décor de la cabane de Peau d’Âne laissé par l’équipe de tournage de Jacques Demy en 1970…

Quelles questions l’archéologie du passé récent posent-elles, et comment permettent-elles de répondre d’une part à la compréhension de nos pratiques actuelles, et d’autre part aux questions auxquelles sont confrontés les archéologues du passé ancien ?

 

L’émission sera présentée par : Enora Gault, Léa Hermenault et Lydia Papandréou et leurs invités seront :

  • Morgane Moëllo, Historienne des techniques et chargée d’inventaire à l'éco-musée du Creusot
  • Alban Horry, archéologue et céramologue à l'INRAP

 

L’émission sera diffusée le jeudi 10 mars 2016 à 20h disponible dès le lendemain en podcast sur www.radiocampusparis.org