Oiseaux du ciel et de l'eau

Cygnes, ships and sun

 

Souvent associés dans les cultures de l’âge du Bronze final nordiques et continentales, l’oiseau, la barque et le soleil sont fréquemment représentés sur les récipients à boisson.

Découverts généralement en contexte funéraire ou de dépôt, ces objets, de facture exceptionnelle, ne relèvent pas du quotidien mais évoquent un usage de libations probablement d’ordre rituel.

Le MAN présente dans ses collections une de ces pièces hors normes dédiées sans doute à un usage privilégié.

Tasse en or (Paimpont) - Âge du Bronze

 

 

Il s’agit de la très belle tasse en or trouvée vers 1880 en lisière de la forêt de Paimpont, au bord de la rivière Aff (Ile et Vilaine). Acquise par le MAN en 1972 cette magnifique pièce d’orfèvrerie (MAN – 83 168) est composée d’un bol fabriqué d’une seule pièce, sans rivet ni soudure. Une anse à laquelle sont attachés deux petits anneaux a ensuite été ajoutée par rivetage.

 

 

 

Motifs d’oiseaux huppés ornant la tasse en or de Paimpont - MAN 83 168.

 

 

Une frise profondément ciselée orne le col de la tasse. Elle est composée de douze oiseaux stylisés à très long bec, formés d’une double ligne pleine formant le bec, la tête et le corps. Une ligne de ponctuations orne leurs têtes à la manière d’une crête et une autre relie l’oeil de chacun au dos du précédent. La panse du bol est recouverte de motifs solaires.

 

 

L’oiseau aquatique constitue un motif récurrent du moyen Danube et du nord de l’Europe que l’on compare souvent aux « cygnes hyperboréens »
tirant le char solaire d’Apollon. On retrouve cette association de l’oiseau et du soleil avec un char ou une barque sur de nombreuses pièces produites en Europe du Nord et en Europe centrale comme le vase en bronze de Mariesminde au Danemark, le char solaire miniature à protomés d’oiseaux provenant d’Orastie en Roumanie ou les chars en terre cuite découverts à Duplijaja en Serbie.

Épée de Simleu Silvaniei (Roumanie)

 

Par sa composition et son décor, la tasse de Paimpont évoque les productions d’Europe centrale. Sa frise d’oiseaux huppés est notamment très proche des motifs décorant la lame d’une épée découverte à Simleu Silvaniei en Roumanie.

 

Broche à rôtir - MAN 13 684 (Forêt de Compiègne)

Pendentif pectiforme - MAN 18780 (Jura)

 

 

La symbolique des « cygnes hyperboréens » ou plus simplement des oiseaux aquatiques est une image très forte de l’âge du Bronze qui se poursuit durant l’âge du Fer. Elle est présente sur de nombreux objets du MAN sous des formes variées. On la retrouve notamment sur un pendentif pectiforme provenant du Jura, sur une applique du dépôt de Larnaud, sur la brôche à rôtir provenant de la forêt de Compiègne ou encore sur le casque de Blainville.

 

 

 

Téléchargez le panneau de présentation (pdf)

Oiseaux de la terre et du feu