Objets des mines du Laurion

Les objets sur lesquels nous mettons l’accent ce mois-ci proviennent des mines de plomb et d’argent du Laurion, en Grèce, exploitées jusqu’à l’époque byzantine par la cité d’Athènes.

L’ensemble se compose d’outils de mineurs en fer, d’objets en plomb et en bronze, de poids en terre cuite, de lampes et de vases en céramique, datés du VIe au IIe siècle avant J-C. Ces 75 objets, inventoriés sous les numéros 25282 à 25311, ont été donnés au musée d'Archéologie nationale (MAN) le 30 juin 1879 par Alfred Huet, un ingénieur centralien.

Cette collection, unique en France, se trouve dans un excellent état car dès son arrivée au musée en 1879, les « fers » sont restés « assez longtemps » à l’atelier de restauration, comme l’indique l’inventaire. On y trouve notamment des outils caractéristiques du mineur : de petites lampes pour s’éclairer dans les galeries, des marteaux, des pics et des barres à mine. Une paire d’entraves rappelle que les mineurs du Laurion étaient des esclaves qui travaillaient dans de terribles conditions.


L’origine de l’ensemble conservé au MAN est longtemps restée mystérieuse mais la découverte dans les archives du musée d’une ancienne étiquette en grec a permis d’en retracer l’historique après une petite enquête.

 

Jean-Baptiste Serpieri, Alfred Huet et le développement des industries extractives dans le Laurion

D’après cette étiquette, les outils de mineurs étaient en 1875 la propriété de Jean-Baptiste Serpieri. Celui-ci était alors le directeur de la Compagnie Française des Mines du Laurion qui extrayait des minerais à partir des galeries des mines antiques. Alfred Huet, notre donateur,spécialisé dans la préparation mécanique des minerais, arriva dans le Laurion dès 1873 pour seconder Serpieri. En 1878, il cessa son activité et se consacra à l’étude du Laurion, mais il resta administrateur de la Compagnie française des mines du Laurion jusqu’à son décès.

 



Des lampes et des marteaux au fond des galeries

Des objets archéologiques pour valoriser les productions industrielles aux Olympiades d’Athènes de 187 et à l’ Exposition Universelle de Paris en 1878

 

 

 

 

 

 

 

Téléchargez le panneau de présentation des objets (pdf)