Poignard en bronze

Poignard en bronze

Poignard en bronze

L'Archéologie comparée
Partager
Origine et date: 
Djonü (Azerbaïdjan)
Période du Bronze récent III, vers 1350-1200 avant notre ère
Bronze
Collection Jacques de Morgan
Artiste(s): 

Le poignard actuellement exposé appartient à la collection archéologique rapportée par Jacques de Morgan lors de son voyage d’exploration dans le sud du Caucase. En effet entre 1889 et 1892, fort d'une expérience précédente en Arménie, l’explorateur voyage en Asie occidentale grâce à une indemnité du ministère de l’Instruction publique. À l’origine, Morgan prévoyait d’alterner ses recherches en Perse et en Russie. Faute d’autorisation pour traverser le territoire turc, il modifie son itinéraire pour parcourir des régions peu connues de la Perse telles que le Ghilân, le Mazanderân et l’Azerbaïdjân persans.

Du côté russe, l’explorateur subit des tracasseries des autorités du Lenkorân (actuel Azerbaïdjan) qui lui opposent un décret impérial réservant aux savants russes le droit d’effectuer des fouilles archéologiques. Malgré ces difficultés, en avril 1890 Morgan parcourt le Lenkorân (ou Talyche russe à cette époque) avec sa femme et y fouille 191 sépultures jusqu’en juin. Les résultats sont rapidement publiés entre 1894 et 1905 et l’archéologue reçoit dès 1892 le prix Léon Dewez décerné par la Société de Géographie. Les découvertes archéologiques du Lenkorân sont exposées au musée Guimet (Paris) de l’automne 1892 au mois de juin 1893, avant d’être données au musée des Antiquités nationales.

 

En savoir plus sur l'objet

Sur les pas de Jacques de Morgan en Azerbaïdjan

 

Présentation dans le cadre de L'objet du mois

A retrouver dans la revue Archéologia, n° 538 de décembre 2015