Plaque de ceinture

Plaque de ceinture

Plaque de ceinture

Parcourir les CollectionsLe premier Moyen Âge
Partager
Matière et technique: 
Bronze
Origine et date: 
Région de Mâcon
Fin du VIe
Collection Febvre - Acq. 1872.
Artiste(s): 

Dimensions :

14 cm


La plaque, encadrée des deux inscriptions «Daniel, le prophète» et «Habacuc, le prophète» est divisée en deux panneaux figurant les prophètes Daniel et Habacuc.

Ce type de volumineuses plaques rectangulaires attachait les larges ceintures de cuir portées par les femmes et parfois par les prêtres, dans l'ancienne Burgondie (Bourgogne, Franche-Comté, région Rhône-Alpes, est de la Suisse). Ces plaques de bronze moulées offrent souvent des motifs chrétiens. Le prophète Daniel dans la fosse aux lions est ainsi fréquemment représenté car il symbolise le secours apporté par Dieu à ses fidèles.


La plaque offrait au revers deux compartiments délimités par des cloisons. Ils étaient autrefois recouverts d'une plaque de fer et pourvus d'un système de fermeture. La plaque servait donc de reliquaire portatif. Des fragments de cire provenant de cierges et des capsules de coton sans doute rapportés de lointains pèlerinages ont été retrouvés à l'intérieur de plaques comparables. À l'époque mérovingienne, clercs et particuliers portent volontiers sur eux pour leur protection des « reliques de contact » : tissus posés sur la tombe d'un saint, huile ou cire des lampes des sanctuaires, végétaux rapportés de pèlerinages...

En savoir plus sur la plaque-boucle