Louis XIV, dit le Roi-Soleil

Louis XIV, dit le Roi-Soleil

Louis XIV, dit le Roi-Soleil

Les grandes figures du château
Partager
Origine et date: 
1638 - Saint-Germain-en-Laye / 1715 - Versailles
Dates de règne : 1643 / 1715
Roi de France, maison de Bourbon.
Artiste(s): 

Il épouse Marie-Thérèse d'Autriche en juin 1660. Son règne, le plus long de l'histoire, est marqué par l'affirmation du caractère divin et absolu de la monarchie. Le traumatisme de la Fronde le motive tout au long de son exercice personnel du pouvoir à contrôler les nobles et à imposer une étiquette stricte à la cour. 

 

L'image de Saint-Germain-en-Laye

 

Pendant la Fronde, le 5 janvier 1649, le jeune Louis et sa mère doivent fuir à Saint-Germain-en-Laye qui n'est pas meublé pour les accueillir. Cet épisode marque profondément le roi qui n'a que dix ans.

Après la mort de sa mère Anne d'Autriche (1666), Saint-Germain-en-Laye devient la résidence principale de Louis XIV, et le siège de son gouvernement, qui s'installe au Château-Vieux. Il y aménage ses nouveaux appartements et fait reconstruire les terrasses supérieures du Château-Neuf. Jules Hardouin-Mansart ajoute un pavillon aux cinq angles du Château-Vieux entre 1682 et 1684.

De 1660 à 1682, date à laquelle il part définitivement pour Versailles, Louis XIV vit les "folles années" de son règne rythmées par des fêtes et de nombreuses favorites. 

En 1676, l'"affaire des Poisons" secoue Saint-Germain-en-Laye. La favorite du roi, Madame de Montespan, est impliquée et sa faveur décline alors immédiatement.

Sous Louis XIV, Saint-Germain-en-Laye connaît une vie de cour presque continue puisqu'on estime que le roi y passe dix mois sur douze en moyenne entre 1660 et 1682. Lors du départ du roi pour Versailles, la ville entière regrette le dynamisme qu'apportaient Louis XIV et son entourage. 

 

Pour aller plus loin :

- Bibliographie :

BOUCHENOT-DECHIN P., Connaissance des Arts, Hors-série n° 575 : André Le Nôtre, Paris, Connaissance des Arts, 66 pages, 2013.

JESTAZ B., « Le Château-Neuf de Saint-Germain-en-Laye », In : Bulletin monumental, Volume 158, n°4, pp. 375-378, 2000.

KITAEFF M., « Le Château-Neuf de Saint-Germain-en-Laye », In : Monuments et mémoires de la Fondation Eugène Piot, Volume 77, n°1, pp. 73-139, 1999.