Les hommes des lacs

Les hommes des lacs

Les hommes des lacs

Grands sites archéologiques
Partager
Origine et date: 
Chalain et Clairvaux (Jura)
Il y a 3000 ans
Artiste(s): 

www.chalain.culture.gouv.fr

Au bord des lacs de Chalain et de Clairvaux, dans le Jura, les vestiges de villages datant de 3000 ans avant notre ère se sont remarquablement conservés sous le niveau de l’eau. Aujourd’hui, après plus de trente années d’études, ils constituent l’une des sources documentaires les plus extraordinaires pour la connaissance de la vie quotidienne des hommes et des femmes au Néolithique.

Bien loin de l’idée reçue des cités lacustres construites en pleines eaux, le volet Village restitue l’image de communautés d’agriculteurs établies en bord de lac, loin des champs cultivés. Des maquettes et des aquarelles présentent la disposition des maisons et des greniers, qui évolue au fil des siècles. Un volet Maison témoigne du savoir-faire de ces premiers architectes qui bâtissaient en zone inondable et donne une vision très concrète de la manière dont on vivait dans ces habitations entièrement végétales. Pour clore ce voyage dans le temps, une rubrique Recettes permet au visiteur de s’essayer à la cuisine néolithique : galette de farine de glands séchés, pain et viandes cuites aux pierres chauffantes sont au menu.

Les enjeux liés à la connaissance de ce passé sont soulignés dans un volet Recherche. Les techniques de fouille si particulières en bord de lac ont permis le dégagement de vestiges exceptionnels dont la dégradation est imminente une fois mis au jour. Se pose aujourd’hui la question du devenir de ces zones fragiles et menacées. Un volet Promenade à Chalain et à Clairvaux offre, à ce titre, la possibilité de consulter les données recueillies par les archéologues sur une cinquantaine de villages identifiés en bord de lac et aujourd’hui inaccessibles au public.

Chronologie illustrée, quizz, restitutions aquarellées, cartes, schémas interactifs, permettent à un large public de faire connaissance avec ces étonnants néolithiques.

Cette publication a été réalisée sous la direction des archéologues Anne-Marie et Pierre Pétrequin, en collaboration le Centre national de la recherche scientifique et le Centre de recherche archéologique de la Vallée de l’Ain.