Les abris sculptés de la Préhistoire

Les abris sculptés de la Préhistoire

Les abris sculptés de la Préhistoire

Grands sites archéologiques
Partager
Origine et date: 
Charente, Vienne et Dordogne
Il y a 15 000 ans
Artiste(s): 

www.sculpture.prehistoire.culture.fr

Les abris sous-roche ornés et sculptés du paléolithiques sont une exception dans l’ensemble des grottes ornées et des sites d’art rupestre. Il s'agit plus précisément de ceux de la période dite du Magdalénien moyen, il y a environ 15 000 ans, qui renferment un art sculpté monumental, composé de représentations animales et humaines de grandes dimensions (certaines sont rendues grandeur nature) et d’un réalisme étonnant.

Cet art pariétal se distingue nettement de celui des grottes ornées comme Chauvet ou Lascaux, où la sculpture est quasi absente. La particularité de ces abris sculptés réside encore – et surtout – dans le contexte des œuvres : ce sont les seuls sites où art pariétal et habitat sont associés, à la différence des grottes ornées perçues comme des sanctuaires.

Moins d’une dizaine d’abris sous-roche sculptés ont été répertoriés en Europe pour cette période. Le Roc-aux-Sorciers, situé à Angles-sur-l’Anglin (Vienne), un des plus beaux villages de France, est surnommé le « Lascaux de la sculpture » depuis sa découverte, car il en est le plus impressionnant exemple.

Les travaux récents ont permis de mettre en évidence des liens particulièrement forts, aussi bien sur le plan symbolique que technique, entre plusieurs sites du Magdalénien moyen en Poitou-Charentes et en Dordogne. L’objectif du site Internet est de rendre compte de ces recherches en présentant quatre sites représentatifs :

Chacun de ces quatre sites fait l'objet d'une présentation multimédia originale permettant de découvrir la qualité de l'art sculpté monumental qui les caractérise mais aussi de se rendre compte du contexte paléolithique en intégrant des illustrations originales.

Consultez le catalogue numérique des collections conservées au musée d'Archéologie nationale : Le Roc-aux-Sorciers : art et parure du Magdalénien