Le char miniature de Mérida

Le char miniature de Mérida

Le char miniature de Mérida

L'archéologie comparée
Partager
Matière et technique: 
Bronze
Origine et date: 
Mérida (Badajoz, Espagne)
IIe-Ier s. avant J.-C. ?
Artiste(s): 

Composé d'une sorte de plate-forme rectangulaire fixée sur quatre roues, ce petit char supporte des figurines (cavalier, sanglier et chien) qui évoquent une scène de chasse au sanglier. Ces figurines ont été coulées à la cire perdue de même que trois des clochettes suspendues à l'arrière de la plate-forme.

La découverte de ce char étant ancienne, son contexte archéologique est inconnu mais plusieurs indices laissent à penser que cet objet a été enfoui volontairement fragmenté. L'analyse récente des alliages métalliques a montré que certaines des parties originales coulées pouvaient remonter aux Ve-IVe siècles avant J.-C. Se fondant sur une analyse stylistique, certains spécialistes pensent au contraire que la coexistence de caractères proprement ibériques avec le style plus réaliste des animaux autorise à abaisser la datation de cette œuvre qui pourrait être l'un des derniers exemplaires de la longue série des chars votifs protohistoriques d'Europe.

Composé d'une sorte de plate-forme rectangulaire fixée sur quatre roues, ce petit char supporte des figurines (cavalier, sanglier et chien) qui évoquent une scène de chasse au sanglier. Ces figurines ont été coulées à la cire perdue de même que trois des clochettes suspendues à l'arrière de la plate-forme.

La découverte de ce char étant ancienne, son contexte archéologique est inconnu mais plusieurs indices laissent à penser que cet objet a été enfoui volontairement fragmenté. L'analyse récente des alliages métalliques a montré que certaines des parties originales coulées pouvaient remonter aux Ve-IVe siècles avant J.-C. Se fondant sur une analyse stylistique, certains spécialistes pensent au contraire que la coexistence de caractères proprement ibériques avec le style plus réaliste des animaux autorise à abaisser la datation de cette œuvre qui pourrait être l'un des derniers exemplaires de la longue série des chars votifs protohistoriques d'Europe.


Le cavalier porte une tunique et un justaucorps ajustés, des jambières (protections de jambes) laissant les mollets apparents et un casque à boucles ou à écailles. La lance qu'il brandit est une restitution moderne.
Le sanglier, poursuivi par un cavalier, est caractérisé par un pelage traité en chevrons.