Jean-Baptiste Lully

Jean-Baptiste Lully

Jean-Baptiste Lully

Les grandes figures du château
Partager
Origine et date: 
1632 – Florence / 1687 – Paris
Compositeur, musicien, danseur et chorégraphe français.
Artiste(s): 

Un Italien à la cour

 

Issu d’une famille modeste de meuniers italiens, Giovanni Battista Lulli arrive en France en 1646 et entre au service de Mademoiselle de Montpensier. Louis XIV le remarque grâce à ses qualités de violoniste et de danseur en 1653 et lui offre le titre de « Compositeur de la Musique instrumentale ». Son talent repose sur la fusion qu’il obtient des traditions musicales italienne et française. La première partie de sa carrière est dédiée à la musique de ballet. Le roi lui accorde sa naturalisation en 1661.

 

Les collaborations de Lully

 

Avec Molière, il crée la comédie-ballet mais leur collaboration prend fin dix ans après à la suite d’une querelle financière. En 1672, c’est Philippe Quinault qui devient le librettiste de Lully. Ils mettent en place la tragédie ou l’opéra « à la française ». Lully a dès lors le monopole de la création lyrique dans tout le royaume. Plus de 140 représentations sont données dans la salle de bal du château de Saint-Germain-en-Laye.

 

Une fin amère

 

Il décède à la suite d’un coup de canne qu’il s’est malencontreusement donné sur l’orteil en battant la mesure durant une répétition. Refusant de se faire amputer car danseur, la gangrène finit par l’emporter le 22 mars 1687.

Jean-Baptiste Lully en 5 œuvres :

1660 : Xerse

1670 : Le Bourgeois Gentilhomme, avec Molière

1676 : Atys

1677 : Te Deum

1686 : Armide, son chef-d’œuvre 

 

Pour aller plus loin :

- Liens : 

www.francemusique.fr

www.larousse.fr/encyclopedie/personnage/Jean-Bapiste_Lully/130652

www.geo.fr/photos/reportages.geo/lully-et-moliere-le-duo-infernal-127596