François Ier

François Ier

François Ier

Les grandes figures du château
Partager
Origine et date: 
1494 - Cognac (Charente) / 1547 - Rambouillet (Yvelines)
Dates du règne : 1515 / 1547
Roi de France, dynastie des Valois-Angoulême.
Artiste(s): 

Il épouse en premières noces Claude de France en mai 1514 dans la chapelle du château de Saint-Germain-en-Laye. Il se marie une seconde fois en juillet 1530 avec Eléonore de Habsbourg. Il est considéré comme le roi emblématique de la période de la Renaissance française. Son règne permet un développement important des arts et des lettres en France. Il est le père d'Henri II. 

 

Un renouveau pour Saint-Germain-en-Laye

 

En septembre 1539, le maître maçon Pierre Chambiges est chargé par le roi de restructurer le château. Il rénove entièrement les façades. François Ier veut faire de Saint-Germain-en-Laye un palais à l'italienne. Il fait également installer un toit terrasse qui est un choix étonnant et remarquable en France du nord. Avec le Louvre et Fontainebleau, Saint-Germain-en-Laye est un des châteaux les plus habités par le roi. Au XIXème siècle, Viollet-le-Duc affirme que "le véritable château de Saint-Germain... était celui de François Ier". On peut y admirer de nombreuses salamandres sculptées, emblème du roi. 

 

Un édifice méconnu : le pavillon de La Muette

 

Le pavillon de La Muette est construit à partir de 1542 dans la forêt qui jouxte le château de Saint-Germain-en-Laye. Il est pensé comme une résidence secondaire dont le plan et les dimensions sont différentes du château principal. C'est un édifice plus petit possédant un toit en terrasse comme son voisin et des murs de pierre décorés de briques.  

 

Pour aller plus loin :

- Bibliographie :

BERCE F., « Saint-Germain-en-Laye, restaurations du XIXe siècle », In : Bulletin monumental, Volume 169, n° 3, pp. 263-264, 2011.

KNECHT R. J., Un prince de la Renaissance. François Ier et son royaume, Paris, Fayard, 1998. 

LEON C., « Yvelines. Saint-Germain-en-Laye. Une cave conservée du château médiéval », In : Bulletin monumental, Volume 166, n°2, pp. 163-167, 2008.