Figurines chypriotes

Figurines chypriotes

Figurines chypriotes

L'Archéologie comparée
Partager
Origine et date: 
VIe siècle avant J.-C.
Chypre
Collection Colonna-Ceccaldi

Terre cuite
Artiste(s): 

Une collection de plus de 550 objets provenant de Chypre est conservée au musée et certains sont assez rares.

Les figurines en terre cuite tiennent une place de choix dans la collection du MAN car on transportait facilement ces petites statuettes hors de l’île mais cette abondance reflète également une pratique du modelage particulièrement développée et originale à Chypre. À l’origine, ces figurines étaient déposées dans des sanctuaires ou des nécropoles lors de rites liés à la vie ou à la mort.

 

1. Une très rare scène d'accouchement

Un groupe modelé en argile, vendu par Colonna-Ceccaldi, se distingue particulièrement. Seules deux femmes sur les trois qui devaient originellement le composer sont conservées. La première est debout et de ses bras croisés soutient la seconde, qui est assise à même le sol. La femme assise est en réalité sur le point d’accoucher, encouragée dans ses efforts par celle qui se tient derrière elle, tandis qu’une autre femme, sans doute la sage-femme, devait se tenir en face d’elles, prête à recevoir le nouveau-né. Ce groupe est très semblable à un autre conservé au musée du Louvre (également acquis auprès de Colonna-Ceccaldi) où les trois personnages sont représentés, ou à ceux du musée de Nicosie, à Chypre. En raison de cette scène, on suppose qu’il s’agit d’un ex-voto, dédié à une déesse protectrice des femmes enceintes, à une époque où de nombreuses femmes mourraient encore en couches.

 

2. La Grande Déesse de Chypre, protectrice de la vie

Sur l’île où Aphrodite serait née, la vénération d’une Grande Déesse de la fécondité est avérée depuis la fin de la période néolithique et cette divinité est restée la plus importante de l’île jusqu’au Ve siècle avant J.-C. Plusieurs images la présentent comme une femme féconde ou une mère nourricière.

 

Pour en savoir plus consultez la Présentation dans le cadre de L'objet du mois

 

Retrouvez l'objet dans la revue Archéologia, n° 543 - mai 2016