Copies de l’inscription CIL XIII 5975

Copies de l’inscription CIL XIII 5975

Copies de l’inscription CIL XIII 5975

Objets documentaires
Partager
Origine et date: 
. Carnet de notes n°21, feuillet 15 recto, 12,5 x 19,2 cm, carnet relié (papier), notes au crayon.
Général C. Creuly, Juin 1869

. Estampage (E_02_040), 99,5 x 66 cm, papier blanc épais.
auteur inconnu, date inconnue

. Planche « Strasbourg - Monument funéraire d'un vétéran de la légion II », n°150, 71 x 54 cm, planche cartonnée aquarellée.
Général C. Creuly, 1872
Artiste(s): 

L’ensemble documentaire présenté provient du fonds épigraphique conservé dans les archives du musée d’Archéologie nationale. Ce fonds est, dans sa quasi totalité, lié à la Commission de Topographie des Gaules, fondée en 1858 par Napoléon III avec pour objectif de dresser un inventaire archéologique du territoire français sous la forme de deux dictionnaires et de cartes. Il est également à mettre en relation avec la constitution du musée inauguré en 1867.

Les documents présentés concernent tous l’inscription de Strasbourg (répertoriée dans Corpus Inscriptionum Latinarum (CIL), volume XIII, n°5970). Il s’agit tout d’abord du feuillet 15 d’un carnet numéroté 21, issu de l’ensemble des 23 carnets de travail conservés du général Casimir Creuly, vice-président de la Commission de Topographie des Gaules, épigraphiste reconnu, chargé, semble-t-il, plus particulièrement de l’établissement d’un recueil des inscriptions gauloises, sans doute lié à la création du musée. La copie au crayon annotée, bien qu’incomplète, est représentative des copies de travail que l’on trouve dans ces carnets, elle mentionne la réalisation d’un estampage, empreinte réalisée sur une inscription par application de papier humidifié. Parmi plus de 400 estampages conservés dans les archives du musée, un est relatif à la même inscription, réalisé sur papier blanc par assemblage de plusieurs feuilles, il n’est ni daté, ni signé mais compte-tenu de l’homogénéité du fonds, il peut raisonnablement être mis en relation avec la mention sur la copie du carnet. Enfin le troisième document présenté est une planche cartonnée et aquarellée, issue d’un ensemble d’environ 500 planches de même facture, toutes signées du général Creuly. Il semblerait ici que nous soyons face à un exemple particulièrement intéressant de conservation de l’ensemble de la chaîne opératoire aboutissant à la réalisation de planches probablement exposées dans les collections du musée : une copie de travail au crayon, mentionnant un estampage conservé et aboutissant à la réalisation d’une planche liée à l’entreprise de la Commission de Topographie des Gaules.

L’ensemble est d’autant plus précieux que le carnet 21 contient seize dessins au crayon datant de juin 1869 d’inscriptions conservées à la bibliothèque de Strasbourg, partiellement ou totalement détruites dans l’incendie de cette même bibliothèque dans la nuit du 24 au 25 août 1870 lors du siège de la ville par les armées prussiennes.

Cet ensemble documentaire permet de mettre en lumière, à côté de la collection lapidaire gallo-romaine, le remarquable fonds d’archives épigraphiques conservé par le Musée d’Archéologie nationale - Domaine de Saint-Germain-en-Laye, constitué probablement lors de la période d’activité de la Commission de Topographie des Gaules et essentiel pour l’étude des inscriptions latines de Gaule, de par sa richesse, son volume et sa diversité.

 

Pauline Cuzel