Le guerrier gaulois de La Gorge-Meillet

La reconstruction faciale 3D des sujets de la tombe à char gauloise de la Gorge-Meillet

 

Une technique numérique de pointe

 

 

La reconstitution faciale 3D des trois aristocrates gaulois de la tombe de la Gorge-Meillet, qui vous est présentée ici pour la première fois, a été réalisée par le laboratoire Visual Forensic, sous la direction de Philippe Froesch.

Cette technique de pointe permet de redonner un visage à des personnages, célèbres ou inconnus, dont il ne subsiste souvent plus que des restes osseux.

La première étape consiste à obtenir des scanners des différents fragments du crâne, qui sont ensuite remontés virtuellement. On place ensuite des marqueurs d’épaisseurs de chairs, qui sont calculées d’après les caractéristiques de l’os. On positionne les globes oculaires à l’intérieur des orbites, puis on calcule le volume nasal d’après la géométrie du support osseux. On détermine le volume des lèvres et de la bouche, d’après les mêmes types d’informations. Il ne reste plus ensuite qu’à « habiller » la reconstruction obtenue de la peau, des cheveux et des poils, et à calculer la diffusion de la lumière sur le visage reconstitué.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La modélisation 3D


La phase la plus longue et délicate du travail consiste dans la restitution de la morphologie des tissus musculaires et des cartilages. Elle est réalisée à partir d’équations dérivées de statistiques craniométriques. Dans une seconde phase, une peau standard dite de basse résolution est placée sur le crâne, les muscles et les marqueurs d'épaisseur de tissus mous. Elle est ensuite sculptée et texturée à l'aide des logiciels d'images de synthèse. La texture de la peau est détaillée jusqu'à l'échelle des ridules et des pores. Les cheveux et les poils du visage sont inclus en 3D. La couleur précise des yeux est déterminée d’après les indications des analyses ADN.

Les reconstructions faciales en image de synthèse permettent d’obtenir un ou plusieurs portraits. C’est à ce moment que sont prises des décisions subjectives, qui affectent le cadrage, l'illumination, la mise en scène et l'expression du visage. Il va sans dire que, pour créer ces portraits d’hommes et de femmes appartenant à des périodes historiques anciennes, la reconstitution de la coiffure ou des soins apportés au visage (comme le rasage chez les hommes, ou le maquillage chez les femmes) est hypothétique.

Dans le cas d’Ateignos, nous nous sommes inspirés de portraits contemporains du IIes. av. J.-C., figurant en particulier dans la sculpture hellénistique.



Animation 3D


Les images finales sont constituées de 2.073.600 pixels chacune et nécessitent environ 30 minutes de calcul sur un ordinateur de marque Apple type Mac Pro de 32GB de RAM et 12 processeurs de 2,66 GHz (15). Il en faut 30 pour constituer une seconde de film en 3D. Ces animations, d’une durée moyenne de 30 secondes, permettent de synthétiser la progression du traitement des données, depuis l’acquisition des images scannées, jusqu’à la production finale du visage.

 

 

Le guerrier gaulois de la Gorge-Meillet retrouve son visage