Toutes les actualités

Travaux au château

Important programme de restauration

Travaux au château

Travaux au château

Publié le 24 Août 2015
Un important programme de travaux de restauration et d'amélioration des conditions d'accès du public a été engagé au château de Saint-Germain-en-Laye.

Les travaux de restauration du Musée d’Archéologie nationale et Domaine national de Saint-Germain-en-Laye portent sur le campanile, les façades, les douves, l’accès des personnes à mobilité réduite et la refonte du circuit de visite, ainsi que sur la réfection des murs de parement de la Grande Terrasse, pour une durée de six ans. Parallèlement, des travaux moins spectaculaires, mais dont le point commun est d’améliorer l’accueil des publics ainsi que la sûreté et la sécurité de l’ensemble du site, sont ou seront engagés pendant la même période.

Les objectifs de ces travaux sont :
  • - Assurer la sauvegarde du bâti de l’un des plus importants châteaux de l’Ile-de-France
  • - Améliorer la qualité de l’accueil du public
  • - Permettre l’accessibilité des personnes à mobilité réduite
  • - Restituer au Domaine sa composante patrimoniale

Le Musée d’Archéologie nationale a été réuni au Domaine national en décembre 2009, afin de former un nouveau service à compétence nationale (SCN), le Musée d’Archéologie nationale et Domaine national de Saint-Germain-en-Laye. La réunion des deux entités sous une seule direction et la nomination d’un architecte en chef unique ont permis de mettre en place une programmation rationnelle de travaux, et d’en assurer un suivi cohérent.

Depuis les restaurations menées par Millet sous le Second Empire, peu de travaux d’envergure portant sur le clos et couvert avaient été menés au Château de Saint-Germain-en-Laye. Le bâtiment étant situé en centre ville, la situation était devenue préoccupante.

Les travaux portent sur la restauration du bâti et sur l’amélioration de l’accès aux publics, en général, et plus particulièrement au public handicapé ainsi qu'au public familial. L’ensemble est mené sous la maîtrise d’œuvre de M. Régis Martin, Architecte en Chef des monuments historiques, et leur exécution est confiée à l’OPPIC (Opérateur du Patrimoine et des projets immobiliers de la Culture).

Actualité des travaux

- Restauration du clocheton et du campanile en 2012