Toutes les actualités

Les Burgondes - L’archéologie à la recherche d’un peuple discret

Conférence

Les Burgondes - L’archéologie à la recherche d’un peuple discret

Les Burgondes - L’archéologie à la recherche d’un peuple discret

Parure de la reine Arégonde
Publié le 12 Octobre 2017
Samedi 14 octobre 2017 à 10h30

Auditorium du musée

Parmi les peuples germaniques qui se sont installés en Gaule au Ve siècle, les Burgondes sont certainement les plus mal connus. Il est vrai que leur royaume n’a eu qu’une durée éphémère (moins d’un siècle) et que leur forte acculturation (on a parlé à leur sujet de « peuple caméléon »…) ne facilite pas les recherches. 

Des découvertes et des travaux récents ont fait cependant progresser nos connaissances et, après un bref rappel historique, l’exposé fera le point sur celles-ci.

La question de l’extension de la Sapaudia - leur territoire initial dans la région de Genève - sera évoquée, de même que la linguistique, mais c’est surtout l’archéologie funéraire qui sera abordée, car c’est d’elle que proviennent les informations les plus récentes. À partir de ces recherches, s’esquisse notamment l’image d’un peuple très hétérogène, très métissé - intégrant en particulier des individus d’origine asiatique -, image qui peut surprendre car elle remet en cause bien des idées reçues.

 

Henri Gaillard de Sémainville, ancien directeur des Antiquités historiques de Bourgogne puis maître de conférences à l’université de Bourgogne, a dirigé la Revue Archéologique de l’Est de 1999 à 2016. Membre de l’UMR 6298 ARTEHIS de Dijon.

Ses recherches ont porté principalement sur l’archéologie des Burgondes et de la période mérovingienne, en particulier sur les garnitures de ceinture, notamment celles à motif chrétien.

 

Conférence proposée par la SAMAN, Société des Amis du Musée d'Archéologie nationale

Gratuit pour les adhérents, sur présentation de la carte / 5 € pour les non-adhérents 
Renseignements et réservation auprès de la SAMAN