Toutes les actualités

Le chancelier Séguier (1588- 1672) : ministre, dévot et mécène au Grand Siècle

Conférence - signature

Le chancelier Séguier (1588- 1672) : ministre, dévot et mécène au Grand Siècle

Le chancelier Séguier (1588- 1672) : ministre, dévot et mécène au Grand Siècle

Publié le 20 Septembre 2016
Samedi 8 octobre 2016 à 15h

dans l'auditorium

Dans le cadre du 350e anniversaire de la mort d’Anne d’Autriche, inscrit aux commémorations nationales, Yannick Nexon, conservateur général des bibliothèques, responsable du département de la Réserve à la Bibliothèque Sainte-Geneviève, vous présente son ouvrage :

 

Le chancelier Séguier (1588-1672) : ministre, dévot et mécène au Grand Siècle

Éditions Champ Vallon, coll. Époque

 

Le chancelier Séguier s'est éteint dans l'hôtel de la chancellerie à Saint-Germain-en-Laye le 28 janvier 1672. 

"Créature" de Richelieu, fidèle à ses leçons politiques pendant quarante ans de carrière, second personnage de l'Etat, maître de la justice et de l'administration, il est l'agent zélé de Louis XIII, d'Anne d'Autriche et de Louis XIV, et l'instructeur de fameux procès politiques : Cinq-Mars, Fouquet...

Sauveur de l'Académie française, d'une inlassable curiosité intellectuelle, il réunit autour de lui le cercle des "Messieurs de l'hôtel Séguier", instrument au service de Dieu (le parti "dévot") et du roi.

Dans cette première étude générale depuis 1874, Yannick Nexon évoque aussi le mécène exceptionnel (le nom commun "mécène" est créé pour lui en 1657) et le prodigieux collectionneur qu'exalte le magnifique portrait équestre qu'en a fait son protégé, Charles Le Brun.

En cette année de commémoration de la mort d'Anne d'Autriche, seront également évoqués les rapports complexes entre la reine et le chancelier. A la fin de leur vie, tous deux étaient les derniers représentants de la "Vieille Cour".

 

 

Réservation au 01 34 51 65 36 ou sur reservation.man@gmx.fr