Toutes les actualités

Journées de l'accessibilité

Samedi 5 décembre et dimanche 6 décembre 2015

Journées de l'accessibilité

Journées de l'accessibilité

Publié le 19 Novembre 2015
Autour de la Journée Internationale des personnes handicapées, le musée d’Archéologie nationale propose, le samedi 5 et le dimanche 6 décembre 2015 , des visites en Langue des Signes Française (LSF) sur l’histoire du château, de sa chapelle royale et des ateliers de danse en LSF par la compagnie Tatoo*.

Par ses ateliers, cette compagnie propose à tous les curieux, danseurs ou non, une sensibilisation au handicap par l’expérience du corps en mouvement, la danse, par delà les différences.

Visite guidée Historique du château et de la chapelle

 

Samedi 5 et dimanche 6 décembre à 10h15 ou 14h
Durée 1h
A partir de 13 ans

 

Pour les personnes entendantes,
malentendantes et sourdes.

Réservation conseillée, dans la limite des places disponibles, au 01 34 51 65 36 ou sur reservation.man@gmx.fr

 

 

Atelier danse et LSF

dirigé par Delphine Soyer de la compagnie Tatoo

Samedi 5 et dimanche 6 décembre à 11h30 ou 15h15, dans la chapelle
Durée 1h30


A partir de 13 ans

Nombre de participants limité à 10.
Réservation conseillée, dans la limite des places disponibles, au 01 34 51 65 36 ou sur reservation.man@gmx.fr


Pour les personnes entendantes,
malentendantes et sourdes.

 

 

 

 

 

 

Découverte et travail sur la LSF dans le mouvement dansé, complété et exploité dans une mise en scène spatiale et sonore de la chapelle. Cet
atelier chorégraphique (au carrefour du cours technique et de la pratique de l’improvisation) vise la création de mouvements signés (poésie ou texte)
créés à partir des impressions des visiteurs au cours de la visite guidée de la chapelle.

Delphine Soyer
Cette danseuse et chorégraphe, sourde, propose une approche pédagogique progressive au moyen d’une méthode active adaptée aux besoins et aux possibilités de chacun. Fondée sur le bilinguisme (français écrit et LSF), sa pédagogie consiste moins à acquérir des connaissances linguistiques que de s’approprier les moyens expressifs et gestuels nécessaires à l’apprentissage de la LSF.
L’objectif principal est de se sensibiliser au handicap auditif.
 

Le musée d’Archéologie nationale propose tout au long de l’année différents parcours de visites et ateliers aux publics en situation de handicap.

En savoir plus