Toutes les actualités

Bestiaires, symboles et chimères dans l’art des chasseurs paléolithiques

Par Jean-Michel Geneste, directeur des recherches archéologiques de la grotte Chauvet-Pont d’Arc

Bestiaires, symboles et chimères dans l’art des chasseurs paléolithiques

Bestiaires, symboles et chimères dans l’art des chasseurs paléolithiques

Publié le 01 Décembre 2016
Dimanche 4 décembre à 15h

Dans l’auditorium du musée

Entrée libre, dans la limite des places disponibles

La visite des collections permanentes du musée d’Archéologie nationale est gratuite chaque premier dimanche du mois.

À cette occasion, le MAN vous propose de venir assister à un événement gratuit : conférence, spectacle, projection…

 

Dans le cadre de l'exposition L'Ours dans l'art préhistorique, venez suivre la conférence de Jean-Michel Geneste, directeur des recherches archéologiques de la grotte Chauvet-Pont d’Arc.


Bestiaires, symboles et chimères dans l’art des chasseurs paléolithiques

 

Au cours du Paléolithique supérieur, entre 40 000 et 12 000 ans, se développent des bestiaires figurés dans les grottes et abris.

La maîtrise des artistes est aussi celle de chasseurs qui doivent subvenir à la survie de leurs groupes. Ils chassent au péril de leurs vies, affrontent le monde animal dont ils doivent vivre. Ils connaissent intimement les habitudes du gibier et, ce faisant, acquièrent une conscience très sensible de l’Animal qui en retour est estimé mais aussi figuré.

Dans l’art préhistorique, pendant des dizaines de millénaires, l’animal figure au premier rang des représentations, ce qui laisse penser qu’il devait être le premier pensé et imaginé.

 

Réservation au 01 34 51 65 36 ou reservation.man@gmx.fr