Toutes les actualités

Autopsie d'une tombe gauloise

La tombe à char de la Gorge-Meillet à Somme-Tourbe (Marne)

Autopsie d'une tombe gauloise

Autopsie d'une tombe gauloise

Publié le 01 Décembre 2016
Jeudi 15 décembre à 18h30

Auditorium du musée

Entrée libre dans la limite des places disponibles

N°2 des Cahiers du Musée d’Archéologie Nationale (N° 1 : Caucase, Egypte et Perse : Jacques de Morgan (1857-1924) pionnier de l’aventure archéologique paru en 2009)

Edité avec la participation de la Direction Régionale des Affaires Culturelles de Champagne-Ardennes

Sous la direction de Laurent Olivier, conservateur en chef, responsable des collections celtiques et gauloises du Musée d’Archéologie nationale à Saint-Germain-en-Laye


Textes français réunis sous la direction de Laurent Olivier

Textes allemands réunis sous la direction de Martin Schönfelder

Responsables des publications du musée d’Archéologie nationale : Joëlle Brière et Laurent Olivier

 

En 1876, E. Fourdrignier, met au jour une tombe de chef gaulois enterré en armes sur son char de guerre, accompagné d’offrandes alimentaires et des harnachements de ses chevaux. En 2006, la tombe est de nouveau fouillée avec des méthodes modernes. Les études réunies dans cet ouvrage révèlent des découvertes inédites sur les pratiques mortuaires des aristocrates guerriers du Ve s. av. J.-C.

Mais la tombe était loin d’avoir livré tous ses secrets et, en 2006, elle est fouillée avec des méthodes modernes. Ces nouvelles recherches apportent des révélations inédites sur les pratiques mortuaires entourant l’enterrement des aristocrates guerriers du Ve siècle av. J.-C. en Champagne gauloise, tandis que la nouvelle restauration du mobilier funéraire restitue tout l’éclat de cet ensemble unique, au sein duquel figurent d’authentiques pièces d’Art celtique ancien.

 

Les plus grands spécialistes européens de l’archéologie gauloise se sont associés dans cet ouvrage pour entreprendre une étude complètement nouvelle de la tombe et de son mobilier, qui prend parfois l’allure d’une véritable enquête policière. Leurs travaux constituent une approche archéologique des premières recherches d’archéologie gauloise menées en Champagne au XIXe s.

 

 

Réservation au 01 34 51 65 36 ou sur reservation.man@gmx.fr